Métaphore

Il fait froid dehors

Résultats de la recherche pour le tag MaRDyCk

Fil des billets - Fil des commentaires

Mozart (est là) - MaRDyCk

En attendant de revenir (ou pas) sur mon coup de mou, il me semblait important de participer à l’élévation des masses. Voici donc, tiré du fantastique double ablum grandiloquent La Palissade (The Wall en bois) de MaRDyCk, l’inoubliable Mozart (est là).

Et pour mieux suivre, en voici les paroles, emplies d’une subtilité dont il fut peu fait montre dans le monde de l’art auparavant :

MaRDyCk : la Blanche Hermine

Parce que MaRDyCk a toujours été au côté des faibles, des opprimés, des réprimés, des supprimés, des déprimés[1] et des peuples qui savent boire, il était tout à fait naturel pour le groupe de reprendre la chanson titulaire de l'album éponyme du premier grand succès de Gilles Servat, le barde breton de Tarbes.

Quand on a tant de colère en soi, il faut qu'elle sorte, sinon on explose. C'est pour ça que, non content d'exprimer cette révolte contre ces sales étrangers de non-bretons, MaRDyCk profite de ce splendide véhicule artistique pour aller jusqu'au medlec[2] de chansons à texte. Tous ensembles, interdisons nous de refuser d'accepter de dire non à la répression de toutes les révoltes[3] !

Va, MaRDyCk, pourfend le vilain !

[ce billet contient un joulie chanson. Venez l'écouter sur place.]

Notes

[1] La liste complète est disponible sur un imprimé.

[2] Ça veut dire pot-pourri en breton.

[3] À propos de révolte, j'apprends que cette chanson est au répertoire des scouts d'Europe (passez-moi ma carabine !) qui chantent Ma mie dit que c’est folie d’aller faire la guerre au front au lieu de aux Francs. Et quoi ? Ils trouvent ensuite que c'est folie d'être enchaîné plus longtomps ?

Archéologie personnelle

Or çà, les photos, les contacts email, les bibelots, les instruments de musique, en ce moment, je classe tout. Un des chantiers qui attendent depuis des années auxquels j'ai enfin décidé de m'attaquer, c'est la numérisation de mes vieilles cassettes. Mon caméscope est mort avant que je le fasse pour les vidéos et je n'en ai pas suffisamment l'usage pour en racheter un, je ne voudrais pas que ça arrive à mes cassettes audio.

Donc, tant que j'ai encore une platine, je m'y suis mis. C'est un voyage dans le temps assez fascinant : j'y retrouve des enregistrements de soirées de la sortie de mon adolescence, il y a loin, avec des gens que je n'ai pas vus depuis des années. Alors forcément, depuis, j'ai fait quelques progrès, musicalement parlant, qui me font réentendre certaines choses avec forces grincements de dents, mais entre les excellents souvenirs que ça amène et le recul qui me permet de me marrer comme un baleine en écouter les conneries que j'ai écrites à l'époque comme si elles venaient d'un autre (je suis bon public) je dois dire que j'apprécie plutôt l'expérience et que je suis content d'avoir enfin bougé mes fesses.

Si je m'y tiens, vous allez pouvoir assister au déclassement des archives MaRDyCk, groupe mââââgnifique s'il en fut ! Je vous ferai un petit best-of de ce côté-ci, j'essaierai de mettre des intégrales de l'autre côté.

MaRDyCk revient d'entre les morts !

Ne laissons pas perdre les bonnes choses : Le nouveau MaRDyCk.org vous accueille dans ses nouveaux habits...

une tournée contre une chanson

Aujourd'hui, c'était mon dernier cours de vielle de l'année. En sortant, nous sommes allés boire un coup et les gens ont demandé que nous jouions. Ça m'a rappelé des tas de choses.

Oldelaf et Monsieur D.

Et plutôt que douter,
Est-ce que tou voudrais pas dou café ?

Oldelaf et Monsieur D.

Tout a commencé au fond d’une prison du Yémen
Ou Haïlé Sélassié était retenu par des chaînes
Et les gardes lui faisaient de la cuisine vapeur
Il disait : « Je mangerai pas de la bouffe à l’eau, Soldiers »
Si tu es reggae, ris-donc
Si tu es rat, ça fait rien...

Les mêmes

Rodolphe était un chat
Mignon, câlin, sympa
Les souris étaient ses amies
Les oiseaux étaient ses poteaux
Rodolphe était un chat
Mais Arthur était une voiture

On ne change pas une équipe qui gagne.

Qu'est-ce que j'ai ri ! :)

concert d'adieu

Me voilà à des centaines de pieds au dessus de l'Europe, en route pour aller retrouver Julie, la France, la Belgique, et tout ce qui va avec. J'ai passé de super vacances, maintenant, je vais mourir un peu, parce que je n'ai pas fait une seule nuit correcte depuis début juillet.

Pendant ces quinze jours et quelques en communauté, j'ai été atteint d'étranges troubles du sommeil : aucun problème pour m'endormir (mais tard quand même, nous sommes en vacances), mais je me suis réveillé pratiquement tous les jours à des heures indécentes. Exemple frappant : je me suis couché hier soir à trois heures, avec le réveil réglé sur huit heures trente ... je me suis donc réveillé à sept heures. Et ça fait des jours et des jours que ça dure. Je vais avoir besoin d'une cure de sommeil pour me remettre de ces vacances !

dûre vie en Italie

Tout continue à bien se passer, même si décidément je ne suis pas l'animal révé pour la vie en communauté, et si aussi les dissensions habituelles se font sentir au sein de MaRDyCk qui n'est pas fait non plus fait pour vivre ensemble en permanence. Mais ça reste superficiel, heureusement.

Il est question aujourd'hui d'aller voir l'équivalent local du Niagara, demain de ne rien faire (mais au bord de la piscine) et après demain d'aller visiter le Vatican. Que la vie reste difficile quand même ...

On voit quand même poindre la fin à l'horizon. Surtout pour ceux d'entre nous qui partent un peu avant les autres. Fichtre, je peux avoir une piscine et une vue panoramique sur la vallée du Tibre, une fois de retour à Bruxelles ?

La prochaine fois, je vous parlerai de draps roses à petits cœurs ...

tas de trucs en retard

Le retard est la politesse des artistes...
André Maurois

Et bien voilà. Avec le recul, je me dis que ça devait arriver un jour : je suis top en retard. Plus que ça même : ma dernière contribution remonte à trois semaines, ça fait un bail. Et une fois qu'on est complètement à la bourre, on ne se presse même plus : 24 jours de retard, ça n'a pas vraiment un plus grand caractère de gravité que 23 jours...

Que s'est il donc tout passé pendant mon absence webienne? Et bien tout d'abord j'ai changé de voiture. Deux fois. Disons qu'il y a trois semaines (à l'époque de l'édito écrit par le toune), j'ai pris un taxi. Dans l'aile de ma ouature... J'ai un peu tous les torts de mon coté et ça me fait mal de le dire, mais bon, c'est arrivé, on n'y peut rien changer.

Wap !

Tu peux m'aider ? Je ne réussis pas à soulever ce truc, c'est encore plus lourd que ton humour.
DXXXX

Je suis en train d'écrire le compte rendu de Saint-Chartier. Enfin !, me diront certains. Ouais ben ces certains là peuvent le faire aussi, non mais sans blague. Je ne suis pas en vacances. Le problème est tout simple cependant : je sais que ça va me prendre du temps, donc j'ai du mal à m'y mettre.

Et c'est toujours pareil... ajouté à ça que je préfère le moyen que le but, à savoir que je préfère faire des choses qu'admirer ces choses une fois terminées, on comprendra que je laisse beaucoup d'inachevés. Basta... est-ce que je suis achevé moi même ? Non, alors ?

Concert de MaRDyCk

C'est sympa... non, sympa c'est galvaudé, disons que j'ai beaucoup apprécié.
un fan de la crosière

MarDyCk a fait du concert. On est parfois surpris par le choix d'un public: il y a des années, les gens se sont approprié Moulin, une chanson qui a quand même été plus courte à écrire qu'elle ne l'est à interpréter, ce qui est un bon indicateur de l'intelligence d'icelle. Voilà maintenant que l'on nous a fait chanter presque en boucle "une crosière sur eul'Deule", chanson qui si elle a été légèrement plus longue à composer n'en est pas plus intelligente... Et l'on comprend que MaRDyCk a eut raison il y a des années de ça, lorsque nous avons décidé d'arrêter de nous servir de notre neurône. J'avais révé d'être un nouveau Boby Lapointe, nous serons les nouveaux Raoul de Godsvaerwelde. Soit.

Mais je suis à l'écoute des moindres progrès guitaristiques de mon a(l)co(o)lyte. L'idéal viendra le jour où il pourra assurer les morceaux seul, je pourrais alors m'amuser à caser un ou l'autre instrument bizarre pour agrémenter un peu toutes ces chansons (je pense à des choses comme ce solo impromptu mélodica-kazoo dans la Crosière dont je parle au dessus). Je pense qu'en mettant un accordéon là, une mandoline ici ou une flûte et un banjo aux autres endroits, il y aurait de quoi faire.

En attendant m'ssieur-dames, prochains concerts à StChar, on vous attend.

j'ai oublié...

Dieu merci, j'étais nul
Roland Moreno

C'est trop risible, la dernière fois, je vous parle de la mise-à-jour hebdomadaire en me vantant presque de ne l'avoir ratée qu'à une ou deux reprises, et voilà qu'aujourd'hui, il s'est passé une semaine et demie depuis celle-ci. Alors? Que s'est-il passé? Pourquoi?

Je pourrais essayer de trouver de excuses, des belles même, mais mon éducation m'a entraîné à l'honnêteté, je vous dois la vérité: j'ai oublié. Tout connement... Je ne sais pas pourquoi, mais ça ne m'est absolument pas venu à l'esprit, et personne ne m'a rappelé à l'ordre. J'aurais même pu oublier un peu plus longtemps si je n'étais pas passé sur mon site par hasard, en cliquant sur le mauvais favori.

Boudiou, que je sens la honte m'envahir. Oublier ma mise-à-jour au moment précis où j'ai plein de choses à raconter... En fait, non. Il ne m'est rien arrivé de particulier, c'est peut-être un acte manqué finalement.

Sachez tout de même, mes gens, qu'il semble aujourd'hui y avoir des problèmes chez mon hébergeur, problèmes qui touchent peu le site que vous êtes en train de lire, mais qui semblent avoir une influence sur MaRDyCk.org que je n'ai pas réussi à charger en entier une seule fois depuis ce matin. Je n'y peux rien faire, donc je fais comme vous: j'attends que ça passe.

In the Flesh !

Quand un soldat s'en va en guerre il a
Des tas d'chansons et des fleurs sous ses pas...
Quand un soldat revient de guerre il a
Simplement eu d'la veine et puis voilà.

Francis Lemarque

Ça y est: la version normale du live du Floyd est sortie. Je dis la version normale parce que celui qui est sorti le mois dernier était une série limitée avec jouli coffret et tout. Alors évidemment, j'ai acheté les deux, ou plutôt devrais-je dire les trois, vu que j'ai aussi acheté la double cassette, histoire de pouvoir l'écouter dans ma ouature. Ah ben oui, mais c'est Pink Floyd, c'est comme ça... Tiens au fait, est-ce qu'il y a un single? Il me faudrait ça aussi.Et pusi est-ce qu'il va sortir en vinyle? J'aimerais beaucoup, parce que sinon, ce serait le premier abloume du Floyd que je n'ai pas sur ce support (oui, oui: *Pulse*, Division Bell, Delicate Sound of Thunder, etc. Je les ai tous en vinyle, et puis ils sont forts jolis (surtout *Pulse*)

Sinon, ben c'est toudis la routine. Je veux dire: de nouveau, vu que la semaine dernière, j'ai passé plusieurs jours avec mon Toutoune. Vous raconter? >Oh ben ça va pas être top possible: essayez d'imaginer cinq jours de privates jokes en continu, insupportable pour un non MaRDyCk...

Bon ben j'y vais: on me réclame à l'autre bâtiment (très loin) pour continuer mon œuvre de galérien... Et désolé, mais ma mise-à-jour n'est pas passée hier.

Pong

Putain, Toune, t'es le Bjorn Borg du pong !
moi

Tremble, monde! MarDyCk est réuni, MarDyCk est ensemble, MaRDyCk vit de concert pour quelques jours: le Toune est à Bruxelles!

Et le Toune est retors: il commence doucement: tu veux voir des bandes annonces ? et là il sort son portable (je parle d'un ordinateur, les téléphones, ça donne le cancer de la tête), et de fil en aiguille, sans que vous ayez compris ce qui vous arrive, vous vous retrouvez à jouer à Pong.

vie des sites

...les short short stories de Jodorowski, petits contes qui se veulent édifiants, mais c'est du Jodorowski, donc plutôt pour gogols ésotérico-béats...
Fluide Glacial - la gazette

Mon vieux papy PC ne s'arrange vraiment pas: voilà que je suis obligé de rebooter à chaque fois que je veux aller sur le Net, ou à chaque fois que je veux lancer une appli 16 bits (je n'ai pas encore réussi à savoir si la connexion au Net nécessitait une appli 16 bits, mais ça ne doit pas être ça, le problème n'est pas exactement le meme).

Et le résultat, c'est?... C'est que je me retrouve de plus en plus limité: imaginez un peu les transfert FTP, jusqu'ici, ils m'étaient interdits au boulot (proxy, firewall, sécurité, tout ça...), voilà qu'en plus ils ne me sont même plus permis chez ma maison: ça plante la bécane! Ha non vraiment, il y a quelque chose de pourri en mon royaume...

avant-charcuterie

There is no sin except stupidity.
Oscar Wilde

Je suis en train, comme toujours, de travailler à MaRDyCk.org... Je sais bien qu'il semble n'y avoir pas beaucoup de changements, et pourtant! Il est vrai que ces changements ne sont pas visibles, parce que je suis toujours en train de programmer plein de fonctions pour que le site soit facile à maintenir, il y a du boulot. Par ailleurs, ceux qui ont envie d'aller faire un tour sur le prédécesseur (MaRDyCk OnLine) on intérêt à y aller très vite, parce qu'il va être sérieusement charcuté sous peu.

histoire de cordonnier

MaRDyCk ? Un groupe con pliant à l'an mille-neuf cent deux mille
MaRDyCk

Je joue dans un vrai groupe de rock : nous en sommes à notre troisième batteur cette année, mieux que Spinal Tap ! Mais nous sommes aussi très content du nouveau, un gars qui a appris la batterie en étant fan de John Bonzo Bonham ne peut qu'être un vrai rocker. Moi j'aime bien.

Il y a quelque temps de ça, j'ai eu un vrai choc : j'étais avec une demoiselle dans une rue de Lille, après avoir fait quelques achats musicaux, et nous avons eu l'envie d'aller nous désaltérer un brin. Voilà qui tombait bien : nous étions tout prés d'un bon vieux troquet où j'ai eu mes habitudes pendant des années. Mais en y arrivant, ben ce n'était pas ouvert... Bizarre pour un samedi soir. En regardant par le carreau, nous avons trouvé un chantier: des cartons par terre des tables en désordre, des bidules, des truc et des machins qui traînaient partout... Bref, la gueule type du troquet définitivement fermé. Ailleuh! C'est pas bientôt fini tout le monde de détruire ma jeunesse ? Merde, ça m'a foutu un coup, qu'est-ce que c'est que ces manières, arrêtez un peu !

helpdesk

L'antéchrist est parmi nous
une tarte dans sa gueule de con !
graffitis

Je suis très énervé: ces cochoncetées d'ordinateurs refusent de fonctionner correctement ces temps-ci... Oh, pas de mon coté, ce sont juste les serveurs dont je dépend qui font un rien la goule.... Genre mes serveurs SMTP, c'est-à-dire ceux qui me permettent d'envoyer du courrier: les deux vieux que j'utilise habituellement ont encore une fois décidé de me lâcher (et vous me direz: "pourquoi en utiliser des vieux?" Parce qu'ils sont, pour des raisons qui me sont propres, beaucoup moins contraignants.) Du coup, je me suis branché sur un beau serveur tout neuf, tout en pleine forme. qu'y dit. J'ai commencé à m'inquiéter lorsque des gens se sont plaints: "maieuh, t'écris plus euh!" Comment? Mais j'ai écrit hier? Alors je me suis écrit.... une semaine après, j'attends toujours de recevoir des nouvelles de moi... Donc désolé Flo, désolé Anne, désolé Joune, désolé Toune... Vous recevrez peut-être un jour des nouvelles pas nouvelles (tant il est vrai qu'un email ne se perd pas. N'ai-je pas un jour reçu un message qui m'avait été envoyé plus de cinq mois auparavant?)

Enfin bon... Je m'en suis rendu compte, c'est déjà ça. Je ne suis pas le seul à avoir des problèmes: une jeune pédégère de mes amies est actuellement en train de se battre avec son nateur pour créer son site ouaibe, et je viens de passer une heure au téléphone à faire du helpdesk. Avec l'Angleterre tant qu'à faire, on s'europise ou on ne s'europise pas !

hips !

Rugby : la France bat les All Blacks par 46 à 32...
-46 buts, balèze !
-Et je te raconte pas la gueule du gardien !

deux fans de sport.

Ciel, MaRDyCk est réuni : le Toune est sur Bruxelles. Plus exactement, chez moi, en train de pioncer comme un malpropre alors que je me tue à la tache pour ramener l'argent du ménage. Il est arrivé hier soir et comme par magie, ce matin est le premier depuis un bout de temps où je n'ai pas 150 mails qui m'attendent en arrivant au boulot.

Nous sommes allés boire un coup, tiens comme c'est étrange... Et comme sans le faire exprès nous avons un peu tapé dans les bières à plus de 10°, je suis un peu fatigué. g.

conversations

-Voilà une physionomie particulière...
-Qu'est-ce que vous dites ?
Je dis : "quelle sale gueule"

Michel Audiard

Tiens, le jour est arrivé... J'ai promis au moins une mise-à-jour par semaine et la semaine est passée. Pourtant, je n'ai pas grand chose à dire. Mais j'ai promis.

Je n'ai pas grand chose à dire pourquoi ? Je ne sais pas. pourtant il m'est arrivé des choses : j'ai passé un très bon week-end, je suis allé à un bal folk avec la petite Albresá qui est rentrée de ses travaux forcés en Grèce. Et puis il y avait d'autres copains et c'était bien, voilà.

Je me suis battu comme un bruti aussi contre une saloperie de modem de mes censuré dont le driver était inaccessible, plusieurs fois :

- page 1 de 2