Métaphore

Il fait froid dehors

Dommage, si près du but...

Donc, ce week-end, c’était repos. Parce que mine de rien, me suis-je rendu compte, la dernière fois, c’était il y a un trimestre complet. Ah ouais, quand même m’interpellais-je in-petto lorsque je fis ce savant calcul.

Vendredi en sortant du boulot, je suis donc allé faire des courses pour la moitié de mon budget bouffe mensuel et soutenir un siège, et je suis retourné m’enfermer chez moi, refusant toutes les sollicitations, celles qui avaient des arguments (Y’aura d’la meuf !, celles des voyageuses en démocratie exceptionnellement sur place en même temps que moi, ou celles des FOSDEM que je ne savais même pas que c’était ce week-end, dtfaçons.

Et j’ai été très sage : vendredi, j’ai bouquiné et je me suis couché plutôt tôt. Samedi, je me suis levé à 11h et j’ai pratiquement passé la journée au lit, à surfer, lire ou regarder des dévédés, ou à m’endormir en sursaut en pleine conversation pour une sieste imprévue, mais bien.

J’ai eu une petite crainte quand j’ai eu un crash serveur juste avant d’aller me coucher[1], mais finalement, ma nuit de samedi à dimanche a été très bien aussi. Levé en milieu de matinée, je me suis senti d’humeur à un ménage en grand (ben forcément, je n’avais pas vu l’appart de jour depuis des semaines) ce qui était bienvenu, puisque ça allait me permettre de m’écrouler de saine fatigue après une journée passée sans presque approcher un quelconque écran (les seules pauses de la journée, c’était pour lire ou faire de la musique.)

Ben non.

À une heure du matin, je n’avais toujours pas réussi à m’endormir. J’ai fait des cauchemars tout la nuit. À peine un peu après six heures, j’étais définitivement réveillé. Je suis fatigué.

Caramba, encore raté[2] !

Notes

[1] Tiens, il est tard, personne ne doit regarder les sites en ce moment, je vais mettre à jour et rebooter. Ah, tiens, il ne réussit pas à installer le nouveau kernel parce que la partition /boot est pleine. Pas grave, il n’y a qu’à virer les vieux. Redémarrage … Comme ça, rien ? Aaaaah ! Panique ! Bon, redémarrage en mode récupération, fouillage de la config… Ah tiens, ça faisait des mois que l’installation des nouveaux kernels ne servait à rien, la config n’était pas mise à jour et il démarrait toujours sur le plus vieux, que je viens d’effacer pour faire de la place. L’informatique, c’est naze.

[2] Je n’ai pas tout perdu : comme j’ai finalement mangé pour 30€, j’ai des stocks pour les quinze jours à venir.

-

Commentaires

1. Par niemand, le 11/02/2010 à 00:32

Tu ne nourrirais pas un gremlins après minuit? Ben c’est pareil en informatique, ne jamais, J A M A I S, faire quelque chose de compliqué/important sur un ordi après minuit.

Ajouter un commentaire

URL de rétrolien : https://xave.org/trackback/4625