Métaphore

(il fait froid dehors)

Höfner 500/1

J'en étais donc à pencher tout doucement vers la guitare, parce que si le son de la basse me plaisait, je trouvais l'instrument inesthétique. Pour être plus exact, il existait bien une basse que je trouvais belle, mais c'était un instrument très particulier qui, pensais-je, ne se trouvait plus que d'occasion après des recherches réservées au professionnels, à des prix eux aussi réservés aux professionnels.

Et voilà qu'un soir de juin (je devais m'inscrire aux Ateliers Rock en septembre) alors que j'étais en route pour une soirée biture dans une cave d'une maison désaffectée du vieux Lille, je passe devant la vitrine d'un magasin de musique. Et dans cette vitrine trônait, radieuse, la basse qui me faisait rêver. Et j'ai su qu'un jour elle serait mienne !

la célèbre B-500/1

Il s'agissait de la Höfner 500/1, plus connue du grand public sous les sobriquets de basse violon, basse Beatles ou la basse de Paul McCartney. Je la reluquais depuis des lustres sur les pochettes et les bouquin traitant des Beatles (que je venais également de découvrir.)

Bon, il ne s'agit pas d'un original des années 60, ça coûterait bien trop cher et serait bien trop compliqué à entretenir (un luthier spécialisé dans le vintage m'avouait dernièrement qu'il refusait de toucher aux modèle d'époque de cette basse, le moindre décollage de sparadrap risquant de détruire l'équilibre précaire des composants.) Mais ce n'est pas non plus une copie asiatique bon marché : bien que produite dans les années 80, c'est quand même le même modèle par le même fabriquant que la fameuse basse de McCa[1] et ça ne ressemble absolument à rien d'autre. Ce n'était pas donné d'ailleurs, mais voyez comme les timings peuvent parfois être bons : entre ma rencontre avec cette vitrine et le début de l'année à l'école de musique, il y avait mon 18ème anniversaire, et toute la famille a tenu à marquer le coup en m'offrant cette année là une somme bien plus importante qu'à l'habitude. J'étais donc en septembre propriétaire de la bête.

J'avoue qu'elle est tellement spécifique que des années plus tard, je ne l'utilise pratiquement plus : la tenue est particulière, le jeu est particulier, et le son est particulier. C'est une basse demie-caisse, à savoir tout simplement qu'elle est creuse, du coup elle est excessivement légère (elle fait moins de deux kilogs) d'autant qu'elle a un diapason très court. Ajoutez à ça une lutherie à l'ancienne, avec la table d'harmonie et le fond bombés et vous aurez le portrait d'un instrument qu'on ose peu promener sans prendre d'infinie précautions, ce qui est l'autre raison de ma faible utilisation.

Il n'en reste pas moins que c'est un instrument absolument magnifique et je suis fier d'avoir commencé là dessus.

(À suivre...)

Notes

[1] Des recherches poussées ne m'ont pas permis de savoir exactement de quel modèle il s'agissait : de nos jours, il y en a au moins quatre qui pourraient correspondre : les Vintage '62 et Vintage '63, fabriqués en Allemagne, la série Contemporary, assemblée en Chine sous la supervision de la marque avec des pièces pour la plupart fabriquées en Allemagne, forcément moins chère. Et pour finir, la série Icon, fabriquée intégralement par le sous traitant chinois. La mienne n'est aucune de celles là, les mécaniques et potentiomètres ne correspondent pas. D'après les sites plus pointus que j'ai trouvés, cette gamme n'existe que depuis les années 90 ; auparavant, hormis quelques séries spéciales, il y avait en gros un seul modèle dont les détails (décoration, pièces, etc.) évoluaient au fil des années.

-

Commentaires

1. Par juju, le 09/10/2007 à 21:12

coucou,,à en voir la photo,ta basse hofner aurait pu étre fabriquée à partir de 1968 au moins,je peux te dire ça grace aux micros qui sont montés dessus,ainsi qu'a la lutherie.Si tu la revends (méme si je pense que tu ne la revendras pas,et entre nous t'as bien raison)tu peux en tirer un petit pactole.Profites en,sors là de l'étui,des milliers de musiciens seraient fous d'apprendre que tu laisses un truc comme ça dans son étui,j'en ai une,ça parait fragile,mais sa tient sacrément le coup,et puis le son..le son..bref,c'est vrai que c'est un style,c'est esthétiquement accrocheur,aprés a jouer,on aime ou on aime pas,de mon coté je suis absolument fan.à bientot!

2. Par Mass, le 18/01/2009 à 02:15

slt mon pere a aussi une basse depuis qu il est tout petit

et il va me la reffiller je suis vrement passionner de cette guitard

il me tard de l avoir

sais une hofner aussi

3. Par Luigi.c, le 11/07/2009 à 22:04

Musicien (gaucher) depuis 40 ans et éternel fan des Beatles. J'ai toujours rêvé devant la basse de Paul. Je me suis offert une Contemporary et je ne le regrette pas. Le son est superbe.

Ajouter un commentaire

URL de rétrolien : http://xave.org/trackback/854