Métaphore

(il fait froid dehors)

lettre ouverte à RTL

The secret source of humor is not joy but sorrow. There is no humor in heaven.
Mark Twain

Des psychologues Nord-Américains pensent avoir détecté l'un des fondements biologiques de la créativité. Comme les psychotiques, les individus les plus créatifs ont tendance à accorder plus d'attention aux événements banals de la vie. Pour les chercheurs, cette parenté vient d'une particularité cognitive commune : un déficit "de l'inhibition latente", processus neurologique fondamental qui permet aux animaux de faire un tri parmi les stimuli traités par le cerveau.
transfert.net

Aujourd'hui, une espèce de petite lettre ouverte à RTL... Ça défoule et ça m'attriste.

Bonjour,

Grand fan d'au moins deux des protagonistes de l'entretien croisé Brel-Brassens-Ferré, et ne connaissant celui-ci que par retranscription textuelle c'est avec une grande joie que j'ai accueilli l'annonce sa rediffusion par RTL. Je m'attendais, sur une émission d'une heure à n'en pas entendre l'intégrale mais j'en prenais mon parti : une heure, c'est déjà mieux que rien !

Si je peux à la rigueur comprendre que les propos soient régulièrement couverts par la voix d'Isabelle Quenin qui indique qui est en train de parler (allez, tout le monde ne les connaît pas suffisamment pour reconnaître leurs voix, encore qu'il y a fort à parier que les auditeurs intéressés en étaient tous capables)... J'ai par contre été déçu de m'apercevoir après coup qu'en une heure, vous n'avez réussi à passer qu'une pauvre quinzaine de minutes (sur un entretien qui a duré deux heures !) par petits bouts de moins de trois minutes formatés pour plaire à une audience qui n'est de toutes façons pas intéressée. Et quand je parle de formatage, ce n'est pas un mot en l'air puisque vous vous ètes également permis de faire du "couper-coller" avec les bandes pour faire dire à ces artistes des phrases synthétiques qu'en réalité ils n'ont jamais prononcées (1984, quand tu nous tiens...)

Je vais donc me rendormir en redoutant le cinquantième anniversaire de la mort de Brel avec cinq extraits d'une minute de cette même interview étalés sur deux heures d'émission et en espérant pour une fois que les marchands du temple cherchent à grappiller un peu plus de mon argent en sortant officiellement un enregistrement qui contiendrait un peu plus que ce dixième d'entretien dont vous nous avez gratifiés.

En me souvenant avec tristesse d'un RTL qui a un jour passé des enregistrements de sessions studios de Brassens sans actualité particulière de l'artiste (mais c'était au temps où on aimait des choses plutôt que d'essayer de courtiser le public d'NRJ), je vous remercie de m'avoir lu.

La prochaine fois, je vous raconterai comment je chéris ma cassette des sessions sus-dites.

-

Add a comment

Trackback URL : http://xave.org/trackback/327