Métaphore

(il fait froid dehors)

Petits bonheurs

Où l'on parle de ce qui parfois me rend heureux. Où des fois où je le suis sans raison particulière.

Entries feed - Comments feed

mieux

J’étais à une soirée de projection de court-métrages d’animation, et ma foi, j’y étais bien. Le format suite de films courts se prête évidemment bien au picorage : Ça, j’aime bien. Ça j’aime moins. Ça, c’est pas mal… mais j’ai eu de la chance, puisqu’à peu près tout m’a plu.

Le seul problème, ça a été quand l’un des films a commencé et qu’immédiatement, j’ai pensé à elle, je me suis dit que vraiment, celui-là lui aurait plu. Je déteste quand ça arrive (d’autant que je sais bien que ce sont des conneries.) N’empêche que ça a un peu pourri tout le reste des projections, parce qu’évidemment, à chaque fois, je savais ce qu’elle en aurait pensé.

Après les projections, la soirée était loin d’être terminée, et elle fut excellente. Et puis j’ai eu l’occasion de rencontrer, entre autres, la (très charmante) réalisatrice du court-métrage qui m’avait fait cet effet-là.

Et je me suis dit que j’étais bien con, parce que quitte à être attiré par cette sensibilité là, autant aller vers l’original.

Synthèse

Lors de ma séance avec la Dame des Questions, mes derniers mots ont été :

La vie est belle.

None of us are free (if one of us is chained)

Je veux que la musique continue à me faire des choses comme ça. Et il serait temps que je m'y remette un peu plus sérieusement.

Sorcellerie

Je viens de traverser les Flandres sous la lune rousse. J'ai quand même de la chance : je suis né sur ma planète préférée.

Attention : fauve en chasse !

Alors ? demandè-je à la Dame des Questions à la fin de la séance : La jeune fille de la dernière fois n'a pas demandé mon numéro de téléphone ? En s'écartant pour m'indiquer le couloir qui me faisait traverser la salle d'attente que je savais n'être pas vide, elle m'a répondu, amusée : Vous pouvez le lui demander...

J'ai mis un certain temps à reprendre ma respiration et à oser quitter la pièce. Elle était là, elle m'a dit Bonsoir ! avec un sourire doux. J'ai inarticulé xwcikz ... et je suis sorti.

C'est pas gagné. :)

Cheveux courts

Million Dollar Hotel

Je n'ai jamais trouvé Liv Tyler plus jolie que dans ''Cookie's Fortune'', je suis depuis toujours amoureux d'Emma de Caunes. Là, je viens de redécouvrir Milla Jovovich en regardant Million Dollar Hotel. Les filles m'attirent plus quand elles savent porter les cheveux courts ...

(photos de , et .)

Boum-Doum

Ce week-end, pour la première fois depuis un an et demi, j'ai ressorti la basse. On va dire qu'on sent bien que nous sommes rouillés, mais putain, ça fait du bien !

Blanc content

Ah tiens, il y avait longtemps qu'il n'avait plus neigé... Pelouse blanche au réveil, ça met de bonne humeur.

Bien carpé le diem...

Un week-end de Saint-Valentin extrêmement bien entouré. J'avais prévu d'aller mal, et puis j'ai complètement oublié. Les gens, c'est cool (et les filles, encore plus.)

Merci

Des amis ou des fidèles.
Et quand je pense à eux, tu sais, je me retiens
De pas trouver la vie trop belle...

Arnaud Fleurent-Didier

Il y a quelques jours, une commentatrice fort bavarde ces derniers temps indiquait pour une fois le lien vers son site. Étant un garçon curieux, j'y suis allé faire un tour et j'ai jeté un coup d'oreille aux chansons en écoute : c'était joli, c'était frais, c'était paisible, le choix des chansons me parlait, et j'ai pleuré.

J'ai pleuré parce que je suis dans une période un peu à vif et qu'il n'y a plus beaucoup de barrières à mes sentiments, et parce qu'une pensée s'est précisée à ce moment là qui se mettait en place depuis quelques jours :

J'ai de la chance.

tear down the wall

j'ai détruit tellement de barrières, j'ai le cœur tellement à nu. La douleur a tout emporté sur son passage et a laissé un passage béant où les émotions circulent sans retenue.

When youre weary, feeling small,
When tears are in your eyes, I will dry them all;
Im on your side. when times get rough
And friends just cant be found,
Like a bridge over troubled water
I will lay me down.

Parce que toi qui m'as dit ces mots là quand il fallait, parce que tous les autres, je pleure le vide, mais je pleure aussi de bonheur de tout ce qu'on me donne.

Music for Change

La musique, c'est un langage universel :


Playing For Change: Song Around the World "Stand By Me"

Hé hé, yes !

Rain & snow

Evelyne et Walid

J'avais déjà écrit sur ces pages que j'ai eu la chance de jouer dans le meilleur groupe du monde. Je suis décidément un gars chanceux parce que je fais aussi partie au boulot de la meilleure équipe du monde.

Oh, ce n'est pas une grande équipe, puisque nous sommes trois. Mais il a fallu attendre du temps avant que ces trois là soient réunis, et puisqu'il est fort probable qu'il y ait du changement bientôt, je me suis dit qu'il était temps de fixer un peu la façon dont je ressens notre travail ensemble.

Je vous présente Evelyne, je vous présente Walid, mes deux plus proches collègues. Walid est Belgo-néerlando-lybien, Evelyne est blonde (même pas en réalité, mais je comme je le lui répète depuis des années, quand on a choisi d'être blonde, on mérite de l'être.)

l'enchianteresse

On pourrait si tu le veux
Faire un bout de chemin,
Si ça marche bien, tant mieux,
Et tant pis pour demain
Si ça ne mène à rien.

La rencontre est belle, la rencontre est effrayante. Elle me comprend comme j'avais cessé d'espérer qu'on me comprenne. Elle lit dans mes mots ce que j'y ai écrit. Elle pose sur moi le regard dont je rêvais. Elle est ce que j'ai cru que d'autres allaient devenir.

Miss E.

Et pourtant il y a la peur de ne pouvoir lui donner ce qu'elle mérite.

J'ai senti son intelligence quand j'ai rencontré ses premiers mots. j'ai compris qu'elle n'en faisait pas une barrière pour se protéger des sentiments, de la douleur ou du plaisir, qu'elle vit entièrement.

(Je ne m'engage pas, je ne me dégage pas. Tu as raison : si même ça n'était qu'une transition, ça serait déjà bien. Mais c'est déjà bien, tu le sais.)

Elle est grande brûlée, et j'aime ses cicatrices.

Et pourtant il y a la colère de ne pas réussir à promettre.

(Rattrapé par l'autre côté de moi, je ne pourrai peut-être plus te dire ça demain, mais puisqu'aujourd'hui mes peurs hibernent ...)

Il y a ses courbes qui me ravissent, il y a ma fatigue qui sourit.

Elle est envie.

Moi j'aime bien

Pour l'enchianteresse, et pour le plaisir de savourer l'envie.

les Elles

J'ai autre chose à faire que d'écrire ici en ce moment (et c'est bien.) Je ne vous manque pas trop, j'espère ?

yuuuuuuuuuuuk !

Hihihi, trop bu, copains, bonne soirée, fun !

Le gras, c'est la vie !

Boulet aime le gras

Boulet, je t'aime.

recevoir

Deux mains qui s'approchent, une chemise qu'on déboutonne, une caresse sur ma peau...

Après toutes ces années, j'avais oublié ce simple plaisir là.

Grand Place

Grand Place de Bruxelles

Hier soir, depuis une terrasse, avec les normands

- page 2 of 9 -